Leafnote : le carnet réutilisable à l’infini !

Un carnet écolo, personnalisable, sans papier et réutilisable indéfiniment ? Oui, ça existe !

Vous savez que parfois, la passion pour la papeterie peut engendrer plusieurs soucis : avoir peur de surconsommer (« non vraiment, est-ce que j’ai besoin de ce nouveau carnet ? »), de la provenance et du devenir du matériel (« est-ce que l’empreinte carbone de ce carnet m’enverra en enfer pour les 8 prochaines générations ? »), des valeurs portées par la marque (« est-ce que le papier est recyclé ? est-ce que cette couverture est vegan ? ») , du stress de la page blanche (« j’ai peur de gâcher des pages »), etc (insère ton stress ici)….

Mais heureusement, il existe des cerveaux malins qui développent des choses qui nous aident à passer au-dessus de nos culpabilisations. C’est le cas des carnets de la marque Leafnote, qui ont une grande particularité : on peut les utiliser à l’infini. Le concept est très simple, les pages ne sont pas en papier, mais en plastique recyclé, et sont donc effaçables !

Les stylos de type Frixion fonctionnent de manière optimale sur eux (je n’ai testé qu’eux pour le moment, de peur de tâcher mon carnet ^^ ), et l’écriture/les dessins s’effacent juste avec de l’eau et un petit chiffon !

Dès que je l’ai reçu, je l’ai immédiatement adopté au quotidien : je suis du genre à beaucoup écrire sur des feuilles volantes tout ce qui va être de l’ordre du brainstorming ou du brouillon (quand je prends des notes devant un jeu vidéo, quand j’ai des idées fulgurantes de projets, des to-do lists ponctuelles…). En gros, les informations qui ne peuvent pas vraiment se ranger dans mon bullet journal, que j’avais tendance à éparpiller partout et perdre, quand je ne les mets pas à la poubelle au final.

Avec ce joli carnet, ce bazar est terminé ! Sans pression de gaspiller du papier ou d’estimer que ce que j’ai à noter n’est pas digne d’un si joli cahier, je note, dessine, gribouille frénétiquement dès que j’en ai envie !

J’ai choisi le mien au format A5, mais il existe en deux autres formats (A6 et A7). Ce qu’il a aussi de trop cool, c’est qu’on peut le personnaliser : choisir la couverture (unie, à motifs, dessins, photos…), et aussi les 15 pages qu’il y aura dedans (lignées, vierge, quadrillées, weekly planner, vue mensuelle…).

Comme je dessine pas mal et que je suis addict aux pages pointillées, j’ai choisi le format « Sketch » : 1 page recto/verso de to-do list, 7 pages vierges et 7 pages à pointillés. Comme il est en plastique, le carnet est naturellement bien résistant et légèrement rigide. Il est relié avec des spirales, et sa couverture et ses pages sont toutes douces !

On peut aussi rajouter à la commande les stylos (des Pilot Frixion à l’image de Leafnote, ou de mignons animaux) et le kit de nettoyage (le pschitt et la petite chiffonnette, mais un tissu doux et des gouttes d’eau font aussi très bien le taff).

Bref, ce nouveau carnet que j’ai tous les jours sous la main a fait sa place dans mon quotidien, et je ne peux que vous le recommander, surtout si vous vous êtes reconnu·es dans mon profil de « stressée de la créativité à la conscience écolo trop bruyante » ;).

A très bientôt sur Passion Carnets !

Camille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :