Clairefontaine My Essential Age Bag : le test

L’autre jour, en naviguant sur le compte Instagram de Clairefontaine, quelle ne fut pas ma joie de découvrir qu’ils proposaient des carnets adaptés au Bullet Journaling ! Après plusieurs recherches dans mes librairies-papeterie locales et autres géants des loisirs créatifs, je me suis rendue à l’évidence : ce carnet est un Pokémon rare, mais j’avais très envie de le tester !

J’ai donc contacté la marque qui m’a donné deux adresses sur Paris où les trouver :

  • 45, rue Jussieu dans le 5ème
  • Ougier 130-132, avenue Emile Zola dans le 15ème

 

C’est donc avec une grande joie que je vais partager avec vous mes premières impressions et disséquer cette bête rare de Bullet Journal !

IMG_1192

Présentation générale :

Tout d’abord, le format : A5 (148 x 210 mm), à 96 feuilles soit 184 pages,
grand classique et très pratique à transporter.

IMG_1196

Sa couverture est “semi” souple, en carte grain cuir : son aspect cuir-marbré est plutôt esthétique et agréable au toucher. Il existerait en 6 coloris , gris et tabac principalement, en bleu aussi, mais je n’ai pas réussi à trouver l’info concernant les autres couleurs.

IMG_1197

Il se ferme à l’aide d’un élastique, et possède un ruban marque-page. Deux rabats pochettes se situent au niveau des couvertures intérieures.

IMG_1198

IMG_1201

A l’intérieur, le papier est en vélin velouté, couleur ivoire, en 90 g/m². Version pointillées, ces derniers sont espacés de 5mm et couvrent toute la page (pas de marges marquées).

IMG_1200

Les huit premières pages sont consacrées à l’index, et les huit dernières sont détachables à l’aide de micro-perforations.

IMG_1199

 

Crash Test :

Et je lui ai aussi fait subir mon impitoyable crash-test de crayons pour voir ce qu’il avait dans le ventre !

De face :

20170525_180147

De fesses :

20170525_180205

 

Bilan :

 

Les Ouiiiiii ! (#JeSuisFan) :

  • le grammage et la qualité du papier : zéro bavures, même avec des gros Stabilo Boss, et un très très léger ghosting
  • beaucoup de glisse et de douceur de la pointe des crayons sur le papier
  • l’impression que les couleurs sont plus accentuées (que sur un Leuchtturm 1917 notamment)
  • le motif de la couverture et les couleurs ivoire des pages, vintage et avec beaucoup de caractère
  • 8 pages d’index, pour ceux qui adorent faire des collections
  • les deux petites pochettes au début et à la fin pour stocker les papiers volants
  • 184 pages : tout à fait suffisant pour tenir quelques mois de bullet journal : ni trop, ni pas assez

 

Les Meeeeeh…. (#JeChipote) :

20170525_174246

Impression dots pas très régulière 😦

  • l’impression des dots, pas toujours régulière de page en page
  • le design des pages d’index un peu “lourd”
  • des pointillés très marqués et peu discrets car un peu foncés
  • un seul ruban marque-page
  • la numérotation des pages en typo un peu épaisse et foncée
  • la couverture un peu souple qui semble quelque peu fragile

 

A bientôt pour de nouvelles aventures bullet journalesques !

Camille de PassionCarnets

 

PS : Son prix était de 18,60 euros à Ougier !

Publicités

4 réflexions sur “Clairefontaine My Essential Age Bag : le test

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s