Year In Pixels : un an pour devenir heureux

Vous avez peut-être déjà croisé cette image sur les réseaux sociaux  : intitulé “Year in Pixels”, le concept a déjà séduit pas mal de bullet journalistes…

yearinpixels_mars2016.PNGPlus de 187 000 repins début janvier 2017 … Merci tout le monde 🙂

 

D’où m’est venue cette idée ?

Tout simplement en épluchant attentivement le blog Wait But Why de Tim Urban et son article “Your Life in Weeks”, fin 2015. L’idée de savoir que notre vie était définie par tant d’années, elle mêmes constituées de tant de mois, constitués de tant de semaines, et de tant de jours au total… Cela m’a laissée rêveuse. J’ai tout d’un coup voulu savoir de quoi étaient faites mes journées sur un an, 365 journées différentes, et tout autant de possibilités.

Globalement, comment me sentais-je ?
Comment améliorer mes journées et la perception que j’en avais ?

Concept du Year in Pixels

Je me suis donc lancée dans une grille, la plus simple du monde, représentant les jours de l’année 2016, en décidant de chaque jour leur attribuer une couleur : du rouge, orange, jaune, vert et bleu, du plus heureux au moins heureux. Surfant sur la mode des trackers dans les bullet journal, j’ai décidé d’en créer un qui serait complètement unique pour chacun d’entre nous.

Le choix de mes couleurs a parfois suscité quelques incompréhensions. Si j’ai choisi cette palette c’est que pour moi, le couleurs chaudes représentent des sensations et sentiments chaleureux, positifs, et au contraire, les couleurs froides des ressentis plus négatifs, plus “glacés”.

Vous vous demandez probablement comment je choisissais une couleur plutôt qu’une autre, et comment faire quand j’étais confrontée à plusieurs émotions au cours d’une journée : la couleur que j’attribuais était en fait la note globale des événements, émotions et sentiments de la journée.

Si plusieurs événements positifs et peu de négatifs avaient lieu dans la journée, la couleur tendait donc plus sur une note optimiste. Et au contraire, si la loi des séries s’enchaînait et que le moral n’était pas au beau fixe malgré le meilleur petit déjeuner de la terre et une balade en famille en forêt, la couleur devenait un peu plus froide.

La question était donc : comment faire pour percevoir mes journées
de la manière la plus positive possible ?

Evolution : du chaos à la joie

Le saviez-vous ? Nous sommes les seuls responsables de notre bonheur et de la perception que l’on a de lui. Notre cerveau a été entraîné par défaut à détecter le négatif (ce qui fait peur, qui stresse, qui angoisse…) en réponse à nos instincts de survie primaires.

Sauf qu’aujourd’hui, en 2017, nous ne vivons plus dans des grottes en risquant chaque nuit une attaque de tigre à dents de sabre… (C’est à ce moment là où je vous invite à jeter un oeil à la conférence de Serge Marquis sur son Traité de la Décroissance Personnelle aka Pensouillard le Hamster). Aujourd’hui, notre boulot est donc d’entraîner notre cerveau à détecter les choses positives de nos quotidiens et d’en faire le carburant de notre bonheur à long terme.

Après un début d’année difficile, je me suis donc penchée sur 3 choses que je pratique quotidiennement depuis… le mois de Juin (facile à déterminer en regardant ma grille 😉 )

  • la pleine conscience : pour me rappeler que nous vivons dans le présent, pas dans le passé ni le futur, et que c’est à ce moment là que l’on est pleinement connecté avec ses 5 sens
  • la méditation : pour apprendre à respirer de nouveau, et à calmer un cerveau qui s’emballe
  • les gratitudes : j’écris chaque soir 3 choses chouette qui me sont arrivées dans la journée

En m’entraînant donc chaque jour à détecter les jolis moments de ma journée, j’ai réussi à renverser la tendance négative du début de l’année, et à relativiser certaines choses : Certes, j’ai eu un accident de voiture et n’ai pas pu me rendre à un rendez-vous, mais n’est-ce pas plus important que je ne sois pas blessée, que les dégats soient minimes et que des personnes adorables m’aient apporté leur aide ? J’ai cassé mon bol préféré ce matin et éparpillé des céréales partout, mais mon dîner au restaurant avec mes meilleurs amis n’est-il pas plus marquant ? Mon amie est en retard à notre rendez-vous, mais n’est-ce pas un bon moment pour apprécier les détails des vitrines en ville ? Il n’y a plus mon plat préféré au supermarché, ne serait-ce pas l’occasion d’en découvrir un tout nouveau ?

Au bout du compte, voici le tableau unique et symbolique
que j’ai créé à partir de mon année 2016 :

#YearInPixels, one year later. Thanks to everyone who shared with me their own mood tracker which was a crazy success on Pinterest (more than 178k repins 😱). This is how my 2016 looks like: a colorful, warm and happy pixels painting. I can't wait to see yours for the next year ! // Le Year in Pixels, un an plus tard. Merci à tous ceux qui ont partagé avec moi leurs propres suivis d'humeur, qui a tout de même été un gros succès sur Pinterest (plus de 178 000 réépinglages 😱). Voici comment 2016 a été pour moi: un tableau coloré, chaleureux et heureux. J'ai hâte de voir vos propres suivis pour l'année qui va suivre ! #moodtracker #passioncarnets #planwithme #plannercommunity #planneraddict #plannerlove #bulletjournaling #bulletjournal #bulletjournaljunkies #bulletjournallove #bujolove #bujo #bujojunkies #stationery #stationeryaddict #journal #Journaling #journaladdict #notebook

A post shared by passioncarnets (@passioncarnets) on

 

Le Year in Pixels adopté sur les réseaux sociaux :

Je suis aussi très heureuse que beaucoup de personnes aient repris le concept sur Instagram, alors j’ai choisi de partager avec vous mes préférés :

For #2017, I decided to try the #yearinpixels mood tracker that @passioncarnets did last year. Hers looked so fantastic that I wanted one too! And it'll be interesting to see how my mood shifts throughout the year. Day 2 of the #planwithmechallenge. • Edit: Wow, I was totally not expecting this post to get this much attention! 😮 To answer a few things I've seen in the comments, I'm filling in this tracker at the end of the day as part of my evening reflection at bedtime, not midday or in the heat of the moment. That way, I can use this to reflect on my day as a whole since (like everyone) my moods shift throughout the day. Also, I plan on filling in the "extra" days in February etc. with gray or black – it was just easier and faster to make 31 full rows, plus I liked the symmetry of the rectangle. To all of you who are doing this tracker along with me, have fun and I hope your year is full of positive days 😊! • Supplies I used: – Staedtler Pigment Liners – Staedtler Triplus Fineliners – Tombow Fudenosuke Brush Pen Twin Tip – Nanami Crossfield notebook

A post shared by Jady 🌱 Greenish Planning (@greenishplanning) on

Ich hab das "Year in Pixels" von @passioncarnets irgendwann um Ostern 2016 gefunden und mich geärgert, dass ich das nicht früher gesehen hatte. Naja, zum Glück gibt es Pinterest als Erinnerungsstütze und J.E.T.Z.T. ist endlich die Zeit gekommen, dass ich meine eigene Version anfangen kann. Ick freu mir! 😅 – #bulletjournal #bujo #bujocommunity #plannercommunity #plannerlove #bulletjournallove #bujolove #bujoinspire #planwithme #leuchtturm1917 #notebook #planner #showmeyourplanner #bulletjournaljunkies #bujojunkies #bulletjournaling #bulletjournalgermany #bulletjournaldeutschland #bulletjournalist #bulletjournalers #wearebujo #germanbujojunkies #startbaynotebooks #bulletjournalcollection #minimalistbujo #yearinpixels #kvittjesbujo

A post shared by Mareike (@kvittje) on

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires !

N’hésitez pas non plus à créer votre propre grille de suivi en utilisant le hashtag #YearInPixels ou en me mentionnant ( @passioncarnets ) sur Instagram pour que je puisse admirer votre oeuvre !

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Year In Pixels : un an pour devenir heureux

  1. Audrey dit :

    Merci pour ce bel article et cette belle création. J’ai mis en place ce suivi pour 2017 mais je l’ai nommé «Humeur du jour ». Comme toi je vais tenter de voir encore plus la vie du bon côté.

    J'aime

  2. Merveilles et Coquillettes dit :

    Je viens de commencer mon bullet journal et j’aime bien l’idée des days tracker ! Finalement ça permet d’avoir une vision globale de pleins de gestes du quotidien !
    Cette idée de « year in pixel » est chouette et ta démarche de positivisme est encore mieux !
    Je vais de ce pas rajouter une page dans mon journal 😉

    J'aime

  3. Ange.36 dit :

    Mille merci, ça fait un moment que je voulais suivre mon humeur sans trouver réellement ce qui me convenait et franchement tes smileys m’ont séduit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s